PDF Imprimer Envoyer Partager

 Réactions Elèves : le collège Jules Ferry

 

Saphia Fanta Ndongue, PA4 Espagnole, Jules Ferry

 

Saphia Fanta Ndongue PA4 Esp Jules Ferry

 

1- Ma matière préférée c’est le français tout simplement parce qu’elle me plaît beaucoup. Je trouve ça passionnant la façon de s’exprimer. Plus tard j’aimerais être interprète. C’est un métier que j’ai toujours voulu faire, et je voudrais aller à l’université pour obtenir ma licence, ma maîtrise et mon doctorat en lettres bilingues.

 

Ma matière la plus difficile c’est l’Histoire. C’est une matière que je n’arrive pas jusqu’à présent, à assimiler. Pour moi, il y a trop de dates, trop de noms à retenir. Le problème est qu'on est sensé regarder l’avenir, et je ne vois pas la grande utilité de l’Histoire. Elle se limite à savoir le passé de mon pays, mais dans le futur je ne pense pas que cette discipline ait une très grande place. J’aimerais bien la comparer à la géographie où on parle de géologie, bref de ce qu’on voit.

 

L’Histoire est passée. On parle des grands impérialistes par contre, la géographie nous explique les phénomènes naturels actuels. Quand il pleut on ne sait pas par rapport à quoi il pleut, et la géographie peut nous l’expliquer. Elle peut nous dire comment cela se produire. La géographie est dans le présent.

 

Dans les années précédentes je m’en sortais mieux dans les matières scientifiques, mais je ne sais pas trop la cause de mon niveau bas en Physique Chimie. L’année dernière en classe de 2nde j’étais la deuxième meilleure élève, et subitement en première je me retrouve avec une note inférieure à 12. Mais en mathématiques je suis très bonne. La Science de la Vie et de la Terre fait aussi partie des matières que je n’aime pas, je suis plutôt moyenne.

 

2- Notre pays a déjà beaucoup à faire avec la Chine. Ce sera important pour les Camerounais d’apprendre sa langue, car de jour en jour nous sommes envahis par les Chinois. Les choses seront faciles pour nous si nous pouvons les comprendre.

 

3- Les langues maternelles sont intéressantes, car la jeunesse d’aujourd’hui est plutôt intéressée par l’Occident, et elle perd beaucoup nos valeurs culturelles et naturelles. Les gens sont plus intéressées par le chinois, l’arabe, le français. Cet enseignement sera très utile pour mieux nous connaitre,garder nos valeurs et savoir où on va.

 

4- Les morceaux choisis au CEPE m’ont été très utiles. C’est vrai qu’à cette période j’étais plus dans les récits que dans les chants. Je me rappelle encore du récit sur "Mon papayer" et "Le corbeau et le renard" de Jean de la Fontaine. Ces proverbes servent de leçons pour tout ce qu’on va rencontrer dans la vie. En tout cas pour moi, ils ont été utiles. En plus d’apprendre à s’exprimer, ces récits nous montrent, dans "Le corbeau et le renard", la farce et la flatterie, que certaines personnes pratiquent tous les jours, tandis que d’autres se laissent flatter et tombent dans les mêmes pièges.

 

5- La jeunesse d’aujourd’hui est plus intéressée par la musique et la danse. Pour moi ce serait bien et utile aussi puisqu’on découvre plusieurs types de danses sportives : classiques par exemple Salsa et autres, et urbaines comme la Battle. Ce serait un moyen de développer d’autres talents.

 

6- Le Probatoire est un examen très difficile pour les élèves. On se rend compte, après un bilan des examens qu’il y a plus d’échecs à l’examen du Probatoire. Malgré tout, je pense que c’est très utile, car le Cameroun est le seul pays si je ne me trompe pas, où on passe encore le Probatoire. Le Probatoire prouve à mon avis de la qualité des études et du diplôme du Baccalauréat. Pour aider les élèves en difficultés dans ces classes, je pense qu’on devrait plutôt atténuer les épreuves pour permettre au moins aux élèves moyens de s’en sortir.

 

7- La matière d’Economie, Sociale et Familiale est très importante pour le savoir vivre en société. Beaucoup de mes camarades négligent cette matièr. Moi je suis très contente quand la dame entre et fait son cours. Certains ne se rendent pas compte de l’utilité. Le cours d’ESF permet d’apprendre à recoudre soi -même ses vêtements, au lieu d’abandonner ses habits ou d’aller chez un couturier qui va couter cher à l’élève.

Si tu as suivi un cours de couture dans ta vie tu pourras te débrouiller avec un fils et une aiguille pour raccommoder tes habits, ainsi que savoir s’occuper de sa famille. Le cours de Travail Manuel apprend comment être propre et garder son environnement propre. Je pense que ce sont des cours très instructifs et utiles pour l’élève.

 

8- C’est vrai qu’en cours de Science de la Vie et de la Terre on parle de la fécondation, de la reproduction humaine, mais des cours sur la sexualité, il y en a pas dans ce collège. Actuellement je pense que ce serait d’une grande utilité parce qu’on se demande si c’est un défi pour beaucoup de filles de tomber enceinte. Ce n’est pas comme si elles le regrettent.

 

Elles sont nombreuses à ne pas prendre de précautions et à ne pas se rendre compte du danger qu’il y ait derrière ce genre d’accouchement imprévu: les MST et le Sida. Ce n’est plus une question d’ignorance, tout le monde connait et c’est à la portée de tous.

 

On ne peut pas faire cinq pas sans voir une publication ou une affiche qui parle de ça. Même un enfant de 12 ans sait déjà de quoi il s’agit. On se rend compte qu’il y a beaucoup de maladie qui sortent liées aux rapports sexuels. Mais de nombreuses filles y vont sans protection et attrapent des maladies et des grossesses.

 

A mon avis ce n’est pas une question d’argent. C’est reconnu qu’à un certain moment de l’école, la fille n’a plus la tête aux études. C’est pourquoi on demande à la fille ou à la femme de faire vite ses études et de trouver un travail. Déjà une fille qui n’a pas fait ses études est très mal perçue dans la société et passe souvent en plan B. A certains moments, l’envie de faire une famille peut prendre le dessus sur le reste en comparaison à un garçon qui pense à poursuivre l’école.

 

On a des filles qui se retrouvent à 22 ans dans une classe de Première, et là je ne sais pas trop à quoi on s’attend. Or à cet âge, c’est une fille qui devrait être en mariage ou qui pense déjà à se marier. Dans un stade comme celui-ci ce n’est pas étonnant qu’elle tombe enceinte ou soit déjà mariée. Moi je pense que c’est un problème d’éducation qui se dégrade et du manque de conseils des parents. Certaines filles mettent la charrue avant les bœufs.

 

9- Je pense qu’il faut interdire l’installation des bars autour des établissements scolaires parce que c’est encourager la consommation d’alcool et de tabac aussi. Parfois les élèves se retrouvent dehors pour un problème de pension, des jours fériés, des kermesses ou un professeur absent. Le premier refuge quand un élève est exclu de l’école, c’est le bar qui est à côté de l’école. Il part, il s’assoit, il commence à fumer et à boire. On ne sait pas jusqu’où ce comportement peut aller.

 

S’il n'y avait pas de bar, l’enfant aurait cherché un endroit moins dangereux, chez un ami ou en famille. De nos jours, les produits les plus consommés sont l’alcool et le tabac. Ceci vient du sommet de la hiérarchie. Quand on permet déjà aux Brasseries et autres industries de s’installer.

Quand on laisse un artiste chanter « Augmentez le prix de la bière, on va toujours boire », une chanson diffusée dans les médias et à tous les carrefours, c’est une façon d’encourager les enfants à consommer de l’alcool, peu importe le prix.

Je pense qu’on devrait réduire la quantité de bière produite et distribuée, puis misée sur la production et la distribution de jus et des boissons non alcoolisés.

 

10- Nous sommes à cinq mois de l’examen d’ici là on va arriver en stage bloqué. Pour moi c’est le moment où l’élève ne fait plus de révisions. Même si un élève prend le cahier à ce moment, il ne pourra plus parce qu’il a déjà le cerveau bloqué. C’est maintenant qu’il faut commencer à préparer son examen. Pour moi les grandes résolutions dans ce sens commencent par laisser toute sorte d’amusement. L’examen c’est pour un temps, après on pourra profiter des grandes vacances et se rattraper côté loisirs. C’est de cette façon que je me prépare.

 

Bessala Marcel Ivan, 3ème Allemand, Jules Ferry

 

Bessala Marcel Ivan 3ème All jules ferry

 

1- Ma matière préférée c’est la Science de la Vie et de la Terre. La science quand on l’explique, je comprends mieux. En plus j’aime en particulier la nature dans ce domaine. Plus tard je voudrais faire la comptabilité même si je ne sais pas encore dans quelle école.

 

2- Je n’ai pas encore eu de leçons de chinois, mais je pense qu’ils ont des infrastructures au Cameroun, et qu’ils sont en route pour aider le Cameroun. Je pense que s’ils viennent enseigner leurs connaissances et leur culture c’est une bonne chose.

 

3- L’enseignement des langues maternelles est très important pour nous parce qu’il peut avoir un étranger à la maison. Le papa ou la maman peut vous demander quelque chose que l’étranger ne doit pas comprendre. Ils peuvent demander quelque chose à l’enfant en langue maternelle et s’il ne comprend pas ça ne va pas aller.

 

4- Les morceaux choisis au CEPE sont intéressants car ils permettent à l’élève d’exprimer ce qui est au fond de lui, de rechercher des petites chansons et des récits qui lui plaisent.

 

5- Je n’ai jamais eu de cours de danse sportive mais ça serait intéressant. Pour les élèves qui sont pâles, qui ne réagissent pas au cours, mais quand on arrive dehors ils s’expriment un peu. Introduire une telle épreuve au BEPC, au Probatoire, ou au Bac leur permettrait d’aller mieux.

 

6- Je crois que le cours d’Economie Sociale et Familiale aide l’élève à se détendre. Presque toute la semaine on fait des matières telles que les mathématiques, les Physique Chimie et Technologie, et ça fatigue. Avec un cours de couture on arrive à se détendre. Je crois que le cours de Travail Manuel, c’est pour les enfants qui ne travaillent pas chez eux, qui ne font rien avec leurs deux bras à la maison. A l’école on oeut ainsi leur apprend comment faire pour rendre son environnement propre avec certains outils. Pour moi ce sont des disciplines à maintenir.

 

7- L’éducation à la sexualité, apporte des conseils aux jeunes. Les enfants qui cherchent absolument à savoir ce que c’est, on leur montre les attitudes à adopter, les préventions contre les maladies. Cette éducation leur dit que le sexe peut attendre et que ce n’est pas encore l’âge.

 

8- Les bars autour des collèges attirent les élèves fêtards. Les bruits alentours les troublent et les déconcentrent en salle de cours. Quand les bars avec leurs haut-parleurs mettent leur musique pour faire danser, ça pertube. Chez les jeunes, je ne crois pas que cette interdiction peut réduire la consommation d’alcool. Il y a des jeunes même si un bar se trouve à 1 km, ils vont y arriver. Je pense qu’il faut plutôt voter des lois comme c’est le cas en Europe pour interdire ces lieux aux jeunes de moins de 18 ans.

 

9- Pour mieux préparer le BEPC, comme je dormais beaucoup, j’ai pris la résolution de me réveiller à 4 h 00. je me concentre et je deviens plus attentif en classe. Je mets les loisirs de côté. Je suis quand même sur la bonne lancée puisque j’ai eu 14/20 au premier trimestre. Je crois que si je continue comme ça je vais avoir mon diplôme.

 

 

Meto’o Jacques, Tle A4 Allemand, Jules Ferry

 

1- Ma matière préférée c’est la philosophie. Je l’aime tellement, avec elle j’ai l’esprit ouvert, et j’apprends à voire le monde autrement, pas comme les autres. Avant d’intervenir et de prendre une position, j’analyse d’abord, je réfléchir à trouver un bon consensus qui fait l’unanimité de tous. C'est-à-dire ce qui est un peu vrai et qui arrange tout le monde. Je souhaite exercer un métier dans le contexte de la philosophie. Je peux aller vers l’enseignement.

 

Je m’oriente aussi vers le séminaire pour devenir un prêtre. Je compte continuer après le Bac à la Faculté de Théologie. J’ai deux matières scientifiques difficiles : la mathématique, et l’informatique. Je suis littéraire et j’ai tendance à accorder plus de temps aux lettres et à la philosophie. Je n’aime pas les maths, l’informatique je fais avec puisqu’on vient de l’introduire dans le programme.

 

Ce que je trouve difficile à faire ce sont les chiffres, les calculs, et les formules. Je n’ai pas le temps de retenir tout, mais en réalité je n’ai pas la volonté de faire la mathématique. C’est vrai que j’ai un désintéressement pour cette matière.

 

2- Ce serait une bonne chose d’introduire l’enseignement du chinois dans le programme. Le chinois est comme l’anglais dans le monde. C’est la langue la plus parlée si je ne me trompe pas. Avec les Chinois, le Cameroun entretient déjà de bonnes relations puisqu’il y a des possibilités que certains jeunes partent continuer avec des bourses d’études dans ce pays. Je me dis qu’il faudrait déjà que notre pays introduise la langue chinoise dans le programme scolaire.

 

3- Dans mon cas, je comprends ma langue mais je ne peux répondre qu’en français. Mais s’il arrive qu’on enseigne le Bulu ou l’Ewondo pour parler de ma localité, je pourrais faire des progrès et en être fier. Ce serait aussi une bonne chose de la part du gouvernement Camerounais d’insérer les langues maternelles dans le programme scolaire.

 

4-Les morceaux choisis au CEPE c’est du passé à un moment donné, puisque nos parents ont certainement présenté cette épreuve dans leur parcours. Je me rends compte que la nouvelle génération est encore là pour présenter les mêmes choses, les vieux poèmes qui datent de je ne sais quand. Je préfère qu’on parle à la place d’activités pratiques et qu’on accorde vraiment du temps à l’enfant pour réaliser quelque chose de pratique.

 

5- Certains de nos camarades ont vraiment les talents de savoir danser. Dans le contexte du sport la danse comme discipline sportive à l’école peut aussi être un avantage pour eux. Elle peut leur ouvrir des portes comme dans le domaine du football si les candidats sont bien encadrés. Si elle introduite aux épreuves sportives des examens officiels en fin d’année, ce serait une très bonne chose de découvrir des talents tels qu’on en voit à la télé lors des compétitions.

 

Si je prends le cas d’un enfant qui n’a jamais réussi à un examen, et qui se retrouve quand même en classe de Première, je me dis que le Probatoire ne doit pas être supprimer. Avec l’examen du Probatoire le Baccalauréat Camerounais aura toujours sa valeur.

 

6- Le cours de Travail Manuel est une très bonne chose pour l’économie camerounaise. L’élève apprend à travailler avec la machette et c’est une très bonne voie pour l’agriculture de notre pays. Par ailleurs en plus de notre métier, nous pouvons faire de l’agriculture plus tard. Avec son petit jardin à côté, le travail de la terre nous empêche d’aller chercher ces produits au marché, si nous avons appris à cultiver la terre étant à l’école.

 

Moi je suis pour qu’on nous fasse des jardins scolaires dès l’école, ce serait un bon début pour notre formation. L’économie sociale et familiale a aussi sa place. Pour mon cas mon enseignant m’apprend comment je dois faire la cuisine, faire une table, organiser une petite réception chez moi. Si je n’ai pas appris cela je vais faire appel à un service traiteur, qui va me demander de grandes sommes d’argent.

 

7- C’est déplorable de constater aujourd’hui qu’un enfant de 6ème soit entrain de parler de sexe sans savoir véritablement ce qu’il en est. Il faut qu’on parle de la sexualité au niveau de l’établissement. Si un jeune arrive de nos jours à utiliser le sexe comme un objet jeu je trouve que c’est très dangereux.

 

8- Les bars autour des lycées et des collèges, moi je suis contre. Leur installation aux alentours n’est pas sans conséquences. Les élèves qui fuient les cours peuvent facilement se retrouver là pour boire. Lorsqu’un enfant est ivre, il peut aller boire et revenir en classe créer un incident.

 

Les bars normalement devraient se retrouver au centre ville où on retrouve une population adulte, et certaines personnes qui n’ont plus rien à faire. La musique et la boisson présentes dans ces bars sont gênantes pour les élèves. Mais je ne pense pas que l’interdiction des bars autours des écoles suffirait à réduire la consommation d’alcool chez les jeunes. Il y en a dans les quartiers, et il suffit d’une petite manifestation pour se mettre à boire. Tous les samedis les jeunes vont au bar.

 

Les parents peuvent aussi  demander aux enfants de ne pas sortir pour aller au bar. Ceci pourra quand même freiner la consommation abusive d’alcool. Il y a un grand problème de consommation d’alcool au Cameroun et le taux augmente chaque jour. Donc interdire la construction de bars autours des établissements scolaires ne suffira pas à empêcher les enfants d’aller dans les boîtes de nuits n’importe comment.

 

9- Je ne maîtrise pas totalement l’outil informatique alors qu’il est à la une de nos jours. C’est un domaine dans lequel je me sens tellement lésé, pour cela je m’y mets progressivement car j’en ai vraiment besoin. J’utilise les nouvelles technologies avec un certain recul. Le téléphone portable a sa place, mais je l’utilise au moment opportun, hors de mon établissement, et hors de mon temps d’études.

 

10- Le premier trimestre s’est achevé avec un Bac blanc, j’ai eu une note de 11/20. Ce n’était pas très bon et j’ai pris comme résolution de me mettre au travail : traiter le maximum d’épreuves du Bac et les épreuves d’autres établissements.

En traitant ces épreuves je les apporte chez mes professeurs, et ceux des autres établissements pour correction. Je travaille aussi avec d’autres élèves pour mieux voir mes lacunes, et définir comment les combler.

Cela veut dire relire certains cours, retoucher les points où ça ne va pas. Je prends le cas d’un sujet sur un chapitre de la bureautique en Informatique où j’étais hors sujet. Je vais encore me focaliser davantage sur ce chapitre. Mon objectif c’est d’être en mesure de traiter toutes les épreuves qui me seront proposés le jour du Bac.

 

 

Abanda Mani Ferdinand 2nde C, Jules Ferry

 

Abanda Mani Ferdinand 2nde C jules ferry

 

1- Ma matière préférée c’est la Physique Chimie parce que j’admire des chercheurs comme Einstein. Je compte faire de la mécanique-physique pour devenir enseignant ou chercheur à l’Université. Ma matière la plus difficile c’est la littérature parce que je n’arrive pas à m’exprimer. Pour y remédier, je lis des œuvres littéraires de différents auteurs.

 

2- Nous avons plusieurs langues au Cameroun, pour ceux qui ne parlent pas français, l’apprentissage du Chinois peut permettre de communiquer dans une autre langue.

 

3- Je pense que l’enseignement des langues maternelles est une bonne chose surtout pour les jeunes qui vont en Europe. Ce sont des connaissances qui leur permettent de ne pas oublier leur culture et de représenter leur pays.

 

4- Je pense que l’épreuve de morceaux choisis au CEPE aide l’élève à s’exprimer avec courage devant un public, soit par écrit soit oralement.

 

5- Quand on parle de danse sportive ça renvoie déjà au sport, comme tout autre il permet d’activer les muscles et de développer de bonnes capacités physiques. C’est à travers le sport que nous restons en bonne santé. Je pense que cette discipline serait la bienvenue.

 

6-Je pense qu’il ne faut pas supprimer l’examen de Probatoire parce qu’il amène l’élève à se surpasser au fur et à mesure.

 

7- Le cours de Travail Manuel nous est utile. Il y a des personnes qui ne savent pas tenir une machette pour mettre la propreté autour de la maison, ni nettoyer les vitres chez eux. Le cours d’Economie Sociale et Familiale peut aider à savoir entretenir une maison.

 

8- L’éducation à la sexualité permet à travers des conseils aux jeunes d’apprendre à s’abstenir et à ne pas commettre certaines choses trop tôt.

 

9- Il faut interdire les bars autour des établissements scolaires, la consommation d’alcool et d’autres drogues chez les jeunes. L’alcool c’est comme une drogue qui va tourner son cerveau, l’élève va se sentir arrogant et fort. Il risque de commettre des actes dont il n’est pas conscient. S’il est possible d’éviter aux jeunes les drogues, nous allons faire grandir cette société ensemble.

 

10- Mes résultats au premier trimestre sont assez fameux car j’ai eu 13/20 de moyenne. Pour la suite de l’année je compte maintenir voir améliorer mon niveau.

 

 

Ngassa Sylvie PA4 Espagnole, Jules Ferry

 

Ngassa Sylvie PA 4 Esp Jules Ferry

 

1- Ma matière préférée c’est l’Anglais parce que la prof est dégagée et explique bien son cours. J’aime beaucoup les langues. Je voudrais devenir interprète plus tard. Ma matière la plus difficile c’est Physique Chimie. Je suis contente qu’elle ne soit pas dans le programme de Terminale. Par contre, je n’ai pas de problèmes dans les autres matières scientifiques.

 

2- Je souhaiterais apprendre plusieurs langues et le chinois en fait partie. C’est une connaissance qui va contribuer au métier que je veux faire c'est-à-dire interprète.

 

3- Moi j’ai souvent des difficultés à répondre en patois. Quand ma mère parle en patois, moi je réponds en français. Je m’essaie un peu mais avec le temps qui passe c’est plus difficile.

 

4- Les morceaux choisis au CEPE, c’est une perte de temps à mon avis. Je prends le cas de ma petite sœur qui passait cet examen. Au lieu de réviser pour l’examen, elle perdait du temps à chercher des chansons et à découper des cahiers. Je trouve que c’est une épreuve qui arrive tardivement, car l’enfant est déjà au CM2 et les récits qu’on lui demande ne sont plus de son niveau.

 

5- La danse comme discipline sportive aux examens officiels à mon avis va rendre les élèves évasifs et peu concentrés sur ce qu’il faut faire. Déjà que pendant la journée du bilinguisme qui est intervenue dans la Semaine de la Jeunesse, je trouve que les élèves, de mon collège, ce sont trop concentrés sur les activités culturelles en délaissant leurs cours.

 

6- Les cours de travail manuel et d’ESF, nous éduquent beaucoup. On apprend l’allaitement maternel, l’entretien d’une maison dans le mariage, les besoins de la famille. On prend l’habitude de travailler au cours de Travail Manuel, que ce soit à l’école ou dans n’importe quel milieu.

 

7- L’éducation à la sexualité n’est pas au programme scolaire mais on continue d’en débattre entre camarades de classe. Généralement on a d’un côté ceux qui ont déjà commencé une activité sexuelle et qui voudraient revenir sur le bon chemin, et de l’autre ceux qui n’ont encore rien fait et qui se confortent dans leurs idées, même s’ils avaient l’intention de commencer, ils vont s’arrêter.

 

8- Je pense que l’interdiction des bars autours des écoles peut réduire la consommation d’alcool chez les jeunes. Par exemple si on a un bar à côté du collège, l’élève sera tenter de s’échapper. Entre l’école et le bar le choix sera vite fait pour certains.

 

9- Ma résolution cette année 2014 pour mieux préparer l’examen du Probatoire, c’est le travail et le repos. J’ai diminué les moments de loisirs.

 

Propos recueillis par Amelie Laure Kemouo

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir